Togo: Le gouvernement va encadrer l’orientation de l’agriculture par une loi

De nombreux changements surtout structurels sont annoncés et espérés dans tous les secteurs depuis la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND 2018-2022).

En ce qui concerne le chantier agricole, l’ambition du gouvernement et du Chef de l’Etat est orientée vers la modernisation progressive de l’agriculture, l’augmentation substantielle et durable des revenus des populations, tout en impactant fortement la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations surtout les plus vulnérables.

En vue de faciliter cette transformation structurelle, le conseil des ministres, le premier après la tenue de l’élection présidentielle du 22 février dernier, a adopté ce jeudi, un projet de loi d’orientation agricole.

Conformément à la nouvelle vision portée par l’axe stratégique 2 du PND, cette loi compte servir de levier législatif pour orienter et faciliter les interventions des différentes structures et projets du secteur agricole.

De 137 articles regroupés en 06 titres, elle détermine et conduit la vision de développement agricole du Togo à long terme et a pour but de promouvoir une agriculture familiale durable, moderne ainsi que l’entreprise agricole à travers la création d’un environnement propice au développement d’un secteur agricole structuré. La mise en œuvre du Plan national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA 2013-2016) a permis d’engranger des résultats tangibles, notamment le cycle d’excédents agricoles, la stabilité des prix, la réduction de la malnutrition et de la pauvreté en milieu rural.

La nouvelle loi d’orientation intervient en effet pour consolider ses résultats en offrant les normes législatives et réglementaires nécessaires pour “une accélération de la croissance économique, la réduction de pauvreté et l’amélioration des conditions de vie”, tout en assurant l’inclusion sociale, la protection, la préservation de l’environnement et de la biodiversité. De même, elle établit et organise les différents acteurs du secteur et leur professionnalisation. “L’adoption de ce présent projet de loi favorisera la mise en œuvre des mesures définies dans les différents documents stratégiques de développement du secteur agricole pour le bien-être des populations”, a conclu le compte rendu du conseil des ministres.

autogo.tg

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Remplissez le formulaire et soumettez-nous pour vous inscrire à notre newsletter mensuelle

%d blogueurs aiment cette page :