Anacarde: Evolution du prix sur les marchés de la sous-région

Le ministère togolais de l’agriculture de la production animale et halieutique par l’entremise de la
Direction des Statistiques Agricoles, de l’Informatique et de la Documentation
(DSID) projete une vue d’ensemble sur l’évolution du prix de l’anacarde sur les marchés de la sous-région, au cours de la deuxième semaine du mois de mars 2020, notamment du 06
au 11 mars 2020.

Au Burkina-Faso, le prix minimum est de 330 FCFA/kg.
La campagne s’active doucement. Le pris bord-champ se situe entre 300 et 375 FCFA/kg

Au Mali, la commercialisation reste très lente même si les récoltes sont bien lancées. Le prix bord-champ se stabilise entre 250 et 300 FCFA/kg

Au Sénégal, la concurrence augmente un peu à Sokone. Le prix est en légère hausse : 425 à450
FCFA/kg

En Côte d’ivoire, le prix minimum est de 400
FCFA/kg. Toujours peu d’achats des exportateurs. Prix bord- champ : 300 à 400 FCFA/kg

En Guinée, la commercialisation est bel et bien lancée. Prix bord-champ : 4000 à 5500
GNF/kg (250
à 345
FCFA/kg)

En Guinée-Bissau, le lancement officiel est attendu pour début avril. Pour l’heure, les premiers petits achats bord- champ se situent entre 250 et 300 FCFA/kg

Le Ghana brille par une stabilité des prix. Demande et offre équilibrées.
Prix bord-champ : 4 à 4,5 GHS/kg (440
à 495 FCFA/kg)

Cependant, la concurrence augmente doucement au Bénin où les prix sont en très légère hausse. Prix bord-champ : 250 à 350
FCFA/kg

Enfin au Nigeria, la demande continue de s’améliorer. On note une légère remontée des prix bord-champ : 208 à 250 NGN/kg
(330 à 395 FCFA/kg)

Jean-Marie GONCALVES

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Remplissez le formulaire et soumettez-nous pour vous inscrire à notre newsletter mensuelle

%d blogueurs aiment cette page :