M. ERIC MEYER CONSTATE LES REALISATIONS DU FIDA DANS LE YOTO

            Le département du Trésor du gouvernement des Etats-Unis d’Amérique a choisi le Togo parmi plusieurs pays pour constater, de visu, les réalisations des projets financés par le FIDA et leurs impacts effets sur le terrain. Dans ce sens, le Secrétaire d’Etat adjoint au Trésor des USA, M. Eric MEYER a effectué, vendredi 11 Août 2017, une visite dans les cantons de Zafi et Ahépé dans la Préfecture de Yoto. Sa suite et lui y ont été conduits par le Ministre Ouro-Koura AGADAZI de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique, accompagné de plusieurs de ses collaborateurs. Il s’agissait pour la délégation de mesurer l’impact de l’assistance du FIDA au Togo et de voir comment mener les actions de soutien aux populations, de manière à renforcer le développement durable dans le secteur rural.

             Deux projets, dans le cadre de la mise en œuvre du Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIASA) ont été cofinancés par le FIDA depuis la reprise de la coopération entre le Fonds et le Togo. Il s’agit du Projet d’Appui au Développement Agricole au Togo (PADAT) clôturé, le 30 juin dernier et du Projet National de l’Entrepreneuriat Rural (PNPER), démarré en 2014. Les Etats-Unis d’Amérique représentant l’un des contributeurs importants au fonds d’investissement qui est utilisé pour le financement des projets-programmes approuvés par le Conseil d’Administration du FIDA, son département du Trésor a choisi le Togo pour constater, de visu, les réalisations des projets financés par ce fonds et leurs impacts effets sur le terrain.

C’est ce qui justifie la visite officielle du Secrétaire d’Etat adjoint du Trésor des USA, M. Eric MEYER, au Togo et qui a fait, vendredi, un déplacement à l’intérieur du pays pour toucher du doigt les réalisations que le gouvernement togolais a engagées, depuis cinq ans, à travers le PNIASA, afin de partager avec les autorités du pays les grandes performances qui ont été réalisées dans le projet PADAT. Cette sortie qui fait suite à une analyse des facteurs de durabilité, a amené M. MEYER et sa suite dans les cantons de Zafi et d’Ahépé, dans la Préfecture de Yoto, où ils ont visité les chaînes de valeur au niveau de la production, de la transformation…

LIRE LA SUITE DE L’ARTICLES DANS LE MAGAZINE⇒

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

twelve − 5 =

Traduire »
%d bloggers like this: