LES FEUILLES DE BAOBAB, UN LEGUME AUX VERTUS INSOUPÇONNABLES

Les feuilles de baobab reconnues riche en fer, font partie des rares légumes biologiques qu’on peut trouver de nos jours. Votre magazine AGRI-CULTURE vous fait découvrir tous les autres bienfaits dont regorgent ces feuilles voire tout l’arbre.

Consommées cuites ou séchées, les jeunes feuilles du baobab en plus du fer qu’elles contiennent, sont également une grande source de calcium : en effet, 100 grammes de feuilles fraîches de baobab permettent de couvrir la totalité des besoins journaliers en calcium (de 400 à 2600 mg) soit deux fois plus que le lait. Faire bouillir les feuilles avant leur consommation profite à l’organisme et procure des protéines et minéraux (calcium, fer, potassium, magnésium, manganèse, phosphore et zinc).

Au Togo, les feuilles de baobab sont peu utilisées et essentiellement en la sauce, fraiches ou en poudre. Elles ne sont appréciées que par certains à cause de l’ignorance de leurs bienfaits pour l’organisme. En plus des feuilles, l’arbre tout entier, scientifiquement appelé Adansonia digitata regorge des vertus insoupçonnables nécessaires à connaitre en vue de se maintenir toujours en forme.

Allons à la découverte des qualités exceptionnelles de la poudre d’Adansonia digitata. Elles sont nombreuses et voici quelques-unes :

  • REDUIT LES RISQUES DE CARENCES ET DE DENUTRITION

De part sa richesse en nutriments, la poudre du baobab est appréciée en Afrique pour ses capacités à prévenir les carences nutritionnelles et à lutter contre la dénutrition. En effet, puisque le baobab contient des fibres, des vitamines C, A, B1, B2 et des sels minéraux essentiels comme le calcium, le potassium, le fer et le manganèse. Elles permettent d’empêcher les réactions néfastes libres en protégeant nos cellules du vieillissement et du développement de maladies infectieuses grâce à son pouvoir antioxydant.

  • UNE SOURCE D’ENERGIE

Les feuilles de baobab sont recommandées lors de la convalescence, ainsi que lors des activités sportives pour ses capacités de récupération rapides.

LIRE LA SUITE DE L’ARTICLES DANS LE MAGAZINE⇒

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

fourteen + thirteen =

Traduire »
%d bloggers like this: