LES BANQUES ENGAGENT 223 $ POUR ACCROÎTRE LA CAPACITÉ FINANCIÈRE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

 L’accès au financement des petites et moyennes entreprises était une réelle source de problème des entrepreneurs Rwandais. Une menace qui les limite à produire suffisamment et à progresser vers le développement socio-économique du pays.

 La quatrième édition du Forum des petites entreprises et Banques d’Afrique s’est tenue à Kigali du 13 au 15 Novembre 2017 et placée sous le thème « la finance s’engage », elle a réuni plus de 300 entrepreneurs de divers domaines, 100 financiers et plus de 50 experts en développement des entreprises.  Un événement au cours duquel le secteur a bénéficié d’un appui de 223 $, de la part les institutions financières locales. L’initiative visait à donner au secteur financier l’occasion de travailler plus étroitement avec les petites et moyennes entreprises en identifiant leurs besoins afin de pallier aux difficultés de financement des projets.

Ce forum qui a réuni les parties prenantes, avait également pour objectif la recherche des pistes allant dans le sens du développement des petites et moyennes entreprises. En  effet, les échanges et les discussions sur les solutions de financement ont été faits par les banques et les représentants financiers, dont le Directeur Général de la Banque de Développement du Rwanda, le Directeur Général  de la Fédération du Secteur privé, le Directeur Général de Kora Associates et celui du Conseil de Développement Rwandais (RDB). Ce dernier, M. Emmanuel HATEGEKA, a à cette occasion affirmé que ” 98% des entreprises enregistrées dans le RDB sont des petites et moyennes entreprises qui partagent les défis communs en matière d’accès au financement. Nous savons à quel point les banques étaient réticentes à financer les petites entreprises, je suis heureux de dire que cela a changé aujourd’hui “.

La Banque de Développement du Rwanda (BRD), dirigé par Alexis Kanyankole, qui a pour rôle de diriger les flux financiers des banques, compte soutenir  les petites entreprises pour accéder directement aux fonds à travers le fond de développement des entreprises (BDF).

Le gouvernement rwandais pour sa part, accorde de la valeur aux petites entreprises, plus particulièrement aux jeunes et femmes entrepreneurs. Voilà pourquoi il a mis en place des initiatives pour soutenir et financer ces derniers afin de permettre une progression vers le développement socio-économique du pays. Selon Fatma Wane, responsable des solutions pour les petites et moyennes entreprises et les chaînes de valeur pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre à SFI, “ce forum va donner des opportunités  aux entreprises vulnérables avec un soutien financier limité, pour trouver des capitaux  leurs permettant de  développer leurs projets“.

Le forum s’est aussi concentré sur le transfert de compétences à travers des échanges dirigées par des experts ainsi que des rencontres d’affaires entre des propriétaires d’entreprises et les partenaires financiers. Cette rencontre veut apporter de vraies solutions aux petites entreprises en Afrique et s’est tenu sous l’organisation de l’IFC, Afreximbank, OCP, Bloomsfield Investment et bien d’autres.

Pacifique NSHIMIYIMANA | RWANDA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

2 × 1 =

Traduire »
%d bloggers like this: