EXPANSION DE LA RESILIENCE POUR 1 MILLION DE PERSONNES

Les sécheresses, les inondations fréquentes et d’autres chocs aggravés par le changement climatique menacent de plus en plus la sécurité alimentaire et les sources de revenus des communautés de l’Afrique subsaharienne. Les agriculteurs-éleveurs sont particulièrement vulnérables à ces phénomènes climatiques extrêmes en raison de leur dépendance à l’agriculture pluviale. La récurrence des périodes sèches prolongées et les graves inondations survenues au cours des dernières années ont fortement nui à la production céréalière du Niger et du Mali, provoquant ainsi des pénuries alimentaires généralisées et chroniques.

L’objectif du projet « Expansion de la résilience pour 1 million de personnes dans le Bassin du Fleuve Niger au Niger et au Mali » (SUR1M) est de renforcer leur résilience en augmentant leur capacité à faire face à ces conditions climatiques extrêmes, renforçant des pratiques d’atténuation des risques intégrant le genre et en augmentant les des actifs indispensables au renforcement des capacités de gestion des risques de catastrophes de 19 communes au Niger et au Mali….

LIRE LA SUITE DE L’ARTICLES DANS LE MAGAZINE⇒

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

two × one =

Traduire »
%d bloggers like this: